La ceremonie de décernement de Médaille de distinction au palais presidential a Jerusalem

 

Comment être Persan et Juif:

Par Ramin Parham, à l’occasion de la sortie de "Né à Ispahan"*, récit inspiré de la vie de Jack Mahfar, financier et philanthrope juif iranien.

M. Ramin Parham vient de publier une biographie de M. Jack Mahfar qui nous ramène à la longue histoire de la Perse et de sa communauté juive, présente dans le pays plus de mille ans avant que n'arrive l'Islam.

M. Mahfar est mon ami. Aujourd'hui installé à Genève après une superbe carrière dans l'industrie pharmaceutique, ami des dirigeants israéliens du passé et du présent, proche de Saul Mofaz, l'ancien chef d'état-major d'origine iranienne, il n'a jamais oublié l'enfant pauvre d'Ispahan qu'il était, ni la communauté juive où qu'elle se trouve. N'ayant pas pu accéder aux études, mais ayant fait enfant son apprentissage en accompagnant un médecin dans ses visites aux patients de ces quartiers déshérités, Jack a su par sa seule intelligence et sa ténacité tranquille devenir un homme d'affaires accompli et côtoyer les grands de ce monde. Son livre nous donne de l'intérieur des renseignements sur l'Iran "d'avant", avant Khomeiny, mais aussi avant son prédécesseur le Shah Reza Pahlavi, un monde disparu, un monde dur, mais que la révolution de 1979 a remplacé en un monde plus dur, plus sanglant, plus dangereux et moins libre encore.

 

 En savoir plus

 

 

 

 

 

Retour à la page d'accueil